Publié le

Suivre une formation en wedding planner

Le wedding planner est un métier qui représente une très grande perspective d’avenir. D’ailleurs, il est très courtisé par les futurs mariés, car il a pour principal objectif de parfaire le plus beau jour de leur vie. Pour mener à bien ses tâches, il est souvent amené à collaborer avec d’autres prestataires !

Mais que fait réellement un wedding planner ?

Aussi appelé organisateur de mariage, il a pour mission de concevoir un mariage sur mesure. Ainsi, il se chargera de trouver :

  • l’emplacement idéal
  • le thème le plus approprié
  • la décoration parfaite
  • le type d’animation en adéquation avec les exigences des mariés
  • des prestataires (photographes, traiteurs, fleuristes… en vue d’une signature de contrat)
  • etc.

En tout cas, il devra veiller à ce que tout soit compris dans le budget prévisionnel et conforme aux attentes de ses clients. Ainsi, il fera jouer son réseau pour dénicher les meilleures offres sur le marché. Mais tout au long de son travail, il pourra toujours les conseiller et prévoir un plan B au cas où !!!

Cependant, travailler dans l’évènementiel requiert une excellente qualité humaine et un grand talent de négociateur. De plus, le job nécessite une présentation impeccable, un sens de l’écoute et une grande disponibilité : il doit être joignable à tout moment, et en cas de besoin, il peut travailler pendant des horaires décalés, la nuit ou pendant les jours fériés. Par ailleurs, il doit être capable d’œuvrer sous pression, même avec des clients difficiles. Son aptitude à gérer les situations d’urgence fera de lui un excellent organisateur. En bref, le métier ne s’apprend pas en un jour. Ainsi, il faudrait suivre une formation décorateur évènementielle.

Quel type de formation Wedding planner suivre ?

Travailler dans l’évènementiel attire de nombreux jeunes du monde entier. À part le salaire mensuel assez attrayant pour les débutants (qui varie entre 1000 et 1500 euros), ils traiteront toujours des cas différents et travailleront dans des environnements bien distincts. Toutefois, une formation wedding planner est indispensable pour trouver un job rapidement. Néanmoins, jusqu’à présent, il n’y a pas de diplôme reconnu pour pouvoir exercer le métier. En effet, pour entrer dans le secteur, une étude en communication ou en évènementiel est fortement recommandée. Puis, vous une formation dans les organismes spécialisés s’avère nécessaire pour enrichir les acquis et obtenir un certificat. Ce sera un grand atout pour vous.

Qui plus est, vous avez le choix entre une formation à distance et une formation en réunion, de courte (en quelques jours ou quelques semaines) ou longue durée (2 ans). Quoique, privilégiez les centres qui assurent un suivi personnalisé de chaque étudiant !

Publié le

Comment se démarquer sur internet ?

Internet est actuellement le terrain de jeu de plusieurs personnes. Pendant que les jeunes créent des blogs, les entrepreneurs ouvrent des boutiques en ligne et des sites pour leur société. Pour ces derniers, se démarquer sur la Toile est crucial. Face à une forte concurrence, certaines mesures doivent être prises pour capter un maximum de trafic et ainsi obtenir des ventes confortables.

demarque

Les astuces les plus courantes pour se distinguer de la concurrence

Depuis le début des années 2000 et l’apparition des moteurs de recherche, l’optimisation SEO constituait l’unique moyen de se distinguer. En suivant les normes de référencement, les boutiques en ligne et les sociétés digitales apparaissaient en tête des SERP. Cette position leur assurait de nombreuses visites quotidiennes et boostait leurs taux de conversion.

Actuellement, de plus en plus d’administrateurs de site ont une préférence pour l’approche SMO ou Social Media Optimization. Les réseaux sociaux sont devenus des plateformes propices à la prospection et à la vente en ligne en général. Les e-boutiques et les entreprises digitales y affichent une image plus dynamique en interagissant avec les consommateurs. Cela permet par la suite de soigner la relation client et de générer des buzz pour faire grimper les ventes.

Pour d’autres, des stratégies de webmarketing plus complexes restent les plus indiquées. L’inbound marketing fait dernièrement beaucoup parler de lui.

L’inbound marketing : une stratégie gagnante

L’inbound marketing se définit comme un moyen d’attirer les clients vers soi plutôt que d’aller les chercher. Pour ce faire, la plateforme de vente doit d’abord acquérir de la notoriété. Dans cette optique, le site doit être alimenté en contenu intéressant concernant les produits ou les services vendus. Ces publications renseigneront les internautes dans leurs achats. Notamment, l’interface doit comporter un champ commentaire pour que les lecteurs puissent poser des questions. Selon leur réaction, il sera possible d’identifier des traces de conversion et de rediriger les prospects qualifiés sur les offres de la firme.

Mettre en œuvre une stratégie inbound marketing consistera aussi à multiplier les canaux de communication. Il sera donc possible de toucher d’autres audiences sur d’autres plateformes comme les réseaux sociaux en contactant les bons prestataires. Un projet d’externalisation pour ce genre d’approche reste effectivement indiqué.

 

 

 

Publié le

Les solutions pour optimiser l’autonomie d’une batterie Iphone

Il n’est pas facile de préserver l’autonomie d’une batterie iphone surtout si celui-ci a eu quelques années au compteur. Toutefois, on peut toujours recourir à une réparation de batterie, mais avant de l’envisager, il convient toujours d’améliorer sa performance grâce aux petites astuces pratiques ci-après.

Mettre à jour son logiciel Iphone

Souvent, lorsque la batterie iphone se décharge rapidement, cela peut venir du logiciel IOS. Pour améliorer votre expérience utilisateur et ainsi l’autonomie de la batterie, il faut se procurer de la dernière version. En mettant à jour le logiciel, l’iphone gagne en fluidité et en économie d’énergie. Pour connaitre la dernière mise à jour disponible, il suffit simplement d’aller dans le réglage et d’entrer dans l’option Général. Ensuite de brancher l’appareil sur un ordinateur ou à une source d’alimentation.

Mettre au point le réglage de l’appareil

Le réglage est important pour garder l’autonomie de la batterie iphone. Il se base sur le réglage de la luminosité de l’écran. Cela afin d’économiser davantage l’énergie et prolongera ainsi l’autonomie de la batterie. Le but est donc de réduire la luminosité de l’écran en ouvrant le centre contrôle de luminosité ou en optant pour un réglage automatique de luminosité. D’autre part, une autre option peut aussi être source économique d’énergie et il s’agit au fait du Wifi. Il faudra alors l’activer en permanence.

Vérifiez sa zone de confort

Cela reste d’autant plus une bonne option d’économie d’énergie. Bien qu’un appareil mobile dispose d’une zone de confort allant de 16 à 22 °C, il faut quand même l’utiliser dans de bonnes conditions de température. Ainsi, au-delà de 35 °, la batterie iphone risquera d’être endommagée rapidement. Aussi, il faut alors la préserver de la chaleur, mais aussi du froid. Le mieux est donc de chercher une plage de température qui lui permettra d’assurer sa performance. Il convient alors de le mettre à l’abri de l’humidité et de la chaleur.

Activer le mode économie d’énergie

Si l’on dispose de la version IOS 9, on aura la possibilité d’activer le mode économie d’énergie lorsque la batterie iphone est presque faible. L’appareil mobile informera l’utilisateur une fois le niveau de la batterie atteint les 20 ou 10 %. Une fois on active le mode économie d’énergie, on réduit automatiquement la luminosité de l’écran et minimise les animations au niveau du système. Certaines fonctionnalités ne pourront plus être alors utilisées sauf pour la réception d’appel, l’envoi de message ou d’e-mail, l’accès à internet. Et une fois la batterie rechargée, le mode économie d’énergie se désactivera

Publié le

Prospecter pour son entreprise

Être soi-même son propre patron : c’est une idée qui vous attire ? Vous n’êtes pas le seul. Depuis quelques années, le nombre d’auto entrepreneur est monté en flèche en France. Ce qui rend un peu plus difficile l’idée de se faire un nom dans un secteur d’activité en particulier. Mais ce n’est pas impossible pour autant.

Il suffit d’un bon technique marketing

De nos jours, les techniques de marketing sont nombreuses et diversifiées. Les professionnels n’ont que l’embarras du choix pour faire la différence et attirer plus de clientèle que ses homologues. Mais avant de vous lancer, sachez que la course à la concurrence est plus rude actuellement. Il faut donc faire preuve de patience et de bonne volonté.

Qui dit technique de marketing entend prospection de sa nouvelle activité. Chaque prestataire de service, freelance ou autre doit passer par cette étape. Et contrairement à ce que vous pensez, il ne fait pas toujours engager des prospecteurs professionnels pour ce faire.

Les démarches pour entamer et réussir la publicité de son entreprise peuvent se classer en deux catégories :

  • Les techniques virtuelles
  • Et les techniques traditionnelles comme l’utilisation d’un mug publicitaire.

Utilisez le web comme vos homologues

On vit actuellement dans l’ère du 2.0. Depuis quelques années, internet fait partie des incontournables de la vie des Français. Tout, ou quasiment, peut se trouver sur le Net. Pour vous faire un nom dans un domaine donc, vous n’avez d’autres choix que de vous y atteler à votre tour.

Quelques démarches sont des musts quand il s’agit de prospection virtuelle. Il est question entre autres de créer un profil sur les réseaux sociaux et les pages de mise en relation entre prestataire et client.  Il faut également créer et référencer un site professionnel.

En somme, pour une bonne visibilité, et ce, par delà le monde, une présence minimum, mais efficace sur le web est exigée. On est bien loin de l’univers du  mug publicitaire.

Ne pas oublier les démarches traditionnelles

L’avancée du web n’a pourtant pas effacé pour de bon l’utilité des techniques de prospection traditionnelle. Malgré que l’internet ait facilité certaines choses, quelques marques d’attention envers ses futurs clients et ses clients fidèles semblent être une bonne idée pour pérenniser et développer son entreprise.

C’est la raison pour laquelle, encore aujourd’hui, le mug publicitaire et les autres objets de la sorte sont très réputés. C’est une démarche à double tranchante. Vous faites plaisir à vos clients et les poussez à garder le lien avec vous, tout en faisant simplement la prospection de votre entreprise.

 

Publié le

Trois solutions pour une impression mobile

Plusieurs possibilités d’impression de document peuvent se faire actuellement. On profite même d’un embarras de choix répondant chacun aux besoins des utilisateurs. Toutefois, une autre technologie vient changer leurs habitudes : l’impression mobile. À cette fin, trois solutions figurent parmi les meilleures. Explication.

L’impression via wifi

En matière d’impression mobile, l’imprimante en wifi est la solution des plus classiques. Simples d’utilisation, la plupart des imprimantes peuvent vous donner accès à ce service. De plus, l’imprimante wifi se dote d’un Airprint qui permet d’imprimer d’une manière simpliste les fichiers depuis les appareils connectés.

Toutefois, pour assurer la fluidité de l’impression, il est plus judicieux de se pencher sur une imprimante laser. Par ailleurs, on peut également nous affranchir des logiciels en complément du wifi. Normalement, les appareils mobiles et l’imprimante sont déjà visibles sur le même réseau wifi. Il suffit donc de s’y connecter, d’ouvrir le document et de sélectionner la fonction « imprimer ». Ce sera donc un pari gagné.

Imprimer via adresse e-mail de l’imprimante

Cette solution parait plus alléchante et puis ça sort un peu de l’ordinaire. En principe, cela consiste à se servir d’une adresse mail d’origine ou nouvelle de l’imprimante. Ensuite, d’envoyer le fichier à imprimer à partir de cette adresse. Cette méthode est la meilleure dans la mesure où on misera sur une imprimante compatible à cette exigence.

Et quand on parle d’imprimer des documents, l’imprimante laser reste la meilleure solution. Par ailleurs, cette méthode d’impression mobile convient à tout type de système d’exploitation de tablette et smartphone. Donc, quels qu’ils soient, la machine saura les traduire et imprimera facilement la pièce jointe.

L’impression via application d’impression

Cette méthode est d’autant plus meilleure et reste très pratique. On a donc la possibilité d’imprimer des fichiers via applications mobiles. Toutefois, il faudra chercher une application répondant à l’exigence de l’imprimante. Puis de la télécharger sur l’appareil mobile. À ce titre, il n’est donc plus nécessaire de se connecter à un réseau local, l’application s’en occupera.

Ainsi, ce sera l’appareil qui lancera l’impression. L’efficacité de cette méthode demeure significative et les avantages sont également incitatifs. En effet, l’impression depuis une application offre la possibilité de numérisation et de copiage des fichiers.

Il sera donc dommage de s’en priver. Cependant, s’il faut vraiment profiter de grandes fluidités et qualités d’impression, il est nécessaire de choisir le bon modèle d’imprimante. S’il s’agit d’une activité professionnelle, vaut mieux rester sur une imprimante laser.

Publié le

Otranscribe, une application répondant aux contraintes de la transcription audio

Les contraintes liées au temps de la retranscription audio deviennent un frein à la productivité. La réponse à ce problème n’est nul autre que le numérique. On s’appuie donc sur des technologies toutes nouvelles qui peuvent s’agir soit des logiciels soit des applications. Sous différentes formes, on parvient alors à maitriser le temps et ainsi l’atteinte de l’objectif. Cependant, ce ne sont pas tous les outils qui garantissent l’efficacité, néanmoins, on peut toujours compter sur l’Otranscribe.

retranscription (3)

Transcription audio : les contraintes du métier

Le travail d’un transcripteur audio est une tâche bien ardue. Il démène une bataille sans fin entre l’enregistrement de son et le traitement de texte. Le souci vient d’une part du temps qu’il engage dans la retranscription. D’une autre, dans la mauvaise qualité des instruments d’enregistrement. En effet, le succès de la transcription repose sur la performance du lecteur de fichier sons. À ce titre, on ne peut s’empêcher de se tourner vers des solutions rénovatrices comme les logiciels pour la dictée vocale ou alors les applications. Ces dernières demeurent les plus efficaces puisqu’elles jouent une double fonction. En outre, elles permettent à la fois la lecture des fichiers audio et le traitement des textes. Pour rappel, la retranscription audio consiste à enregistrer un entretien ou une conférence puis de la retranscrire en texte. Le transcripteur doit impérativement avoir un potentiel d’écoute, une grande rapidité de frappe ainsi qu’une rédaction impeccable. Aussi, sans outil de traitement de son et de texte, le temps qu’il consacrera à cette tâche sera pesant.  Et la seule alternative serait de se lancer à l’assaut de ces technologies nouvelles.

Otranscrible, de quelle application s’agit-il ?

Avant toute chose, il faut savoir que l’Otranscribe n’est pas la seule application pour retranscription audio. On peut très bien prétendre à l’application Authôt qui est une retranscription automatique de l’audio en texte. Mais l’Ostrancribe reste cependant la meilleure option. En principe, il s’agit d’une application open source édité en ligne en version HTML5. Avec de tels atouts, on pourra à la fois se permettre d’enregistrer le son et d’éditer le texte. Par ailleurs, cette application accepte les formats audio suivants : wav, webm, mp3 et ogg. On profitera alors d’une grande liberté quant au choix de formats. Une autre particularité : dans le cas d’un format inapproprié, on pourra également le renvoyer vers un convertisseur. Les commandes du lecteur et la mise en page du texte sont donc les deux critères de performance de cette application.